Protection de l’enfant

Publié le 12 décembre 2018

L’intérêt de l’enfant doit être la préoccupation centrale du dispositif de protection de l’enfance

Loi n° 2016-297 du 14 mars 2016 parue au JO n° 0063 du 15 mars 2016

Le texte vient « compléter la loi de 2007 et rappeler que, dans tous les cas, l’intérêt de l’enfant doit être la préoccupation centrale du dispositif de protection de l’enfance »

Voici quelques dispositions contenues dans cette loi :

  • création d’un Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE)
  • désignation, dans chaque service départemental de protection maternelle et infantile (PMI), d’un médecin référent pour la protection de l’enfance chargé d’établir des liens de travail réguliers entre les services départementaux
  • réécriture de l’article du code de l’action sociale et des familles relatif au projet pour l’enfant (PPE) afin d’en faire un véritable instrument au service de l’intérêt supérieur du mineur
  • possibilité pour l’assistant familial de pouvoir pratiquer, de sa propre initiative, un certain nombre d’actes quotidiens, précisément listés dans le projet pour l’enfant
  • réforme de l’adoption simple
  • retrait automatique de l’autorité parentale pour le parent condamné pour des crimes ou délits commis contre son enfant, et à l’encontre du parent qui s’est rendu coupable d’un crime sur la personne de l’autre parent
  • qualification d’inceste pour certaines agressions sexuelles et viols et procède à la même qualification pour certaines atteintes sexuelles
Connexion adhérent
Recevez notre newsletter

Repères pro

Informations au 1er janvier 2023

  • Smic horaire: 11.2700€
  • Tarif min: 3.17€
  • Maximum journalier à ne pas dépasser: 56.3500€
  • Indemnité d'entretien
    • 2.65€ minimum par journée de travail jusqu'à 6h37
    • Pour 9h : 3.609€
    • 0.4010€ par heure d'accueil.
  • Pour passer du net au brut
    • 0.7812 (0.7682 pour l'Alsace) hors HC et HS
    • 0.8943 (0.8813 pour l'Alsace) pour les HC et HS