Pour Gloria, la solidarité est bien réelle

Publié le 31 août 2022par EQUIPE PROASSMAT

Action syndicale

En plein été, les adhérentes de l’Unsa Proassmat sont massivement venues en aide à leur collègue sinistrée.

Gloria L vit dans la région de Bordeaux, elle est maman solo et son métier est sa seule source de revenus... En juin dernier, sa maison a été durement frappée par les violents orages qui ont partiellement détruit sa toiture et causé un important dégât des eaux, effondrant au passage le plafond de sa salle de vie. Elle a été obligée de quitter sa maison, perdant de longues heures en négociations avec son assureur. Conséquence évidente : elle ne peut plus accueillir les enfants pendant plusieurs mois. Et des parents mécontents procèdent déjà au retrait d’enfants.

Une action solidaire immédiate

Dès que nous avons eu connaissance de cela, la caisse de solidarité de l’Unsa Proassmat lui a apporté une aide de premier secours. Mais il fallait faire plus. L’assurance ne paiera pas tout, et surtout pas les pertes de revenus.

C’est pourquoi nous avons ouvert une cagnotte Leetchi. Dans un monde où l’individualisme semble être la règle, vous nous avez montré que l’humain et la solidarité ont encore une place dans notre société. Quelques heures seulement après avoir appris que Gloria L était en grande difficulté, la mobilisation était très active autour de la cagnotte que nous avons lancée. Vous avez été très nombreuses à verser 5, 10 ou 20 euros pour aider notre collègue. La somme recueillie a été intégralement versée à Gloria.

Interpeler les ministères

Nous allons maintenant saisir les ministères. En effet, on ne peut accepter que le sort de l’une d’entre-nous repose uniquement sur la générosité de ses collègues, et la situation de Gloria n’est malheureusement pas unique. Lorsqu’une assistante maternelle perd sa maison (accident, divorce...), elle perd son outil de travail et ses revenus. Et rien n’est prévu dans les textes. Il faut que cela change !

Voici exceptionnellement un large extrait d’un message reçu de Gloria.

« Je viens ici (en toute humilité) pour témoigner ma gratitude. Je n’ai pas de mots pour vous remercier toutes les belles âmes qui font partie des membres de ce syndicat et toutes les belles âmes qui portent ce syndicat et ce groupe à un tel niveau de lumière.

J’ai été sinistrée en juin suite aux intempéries. Un dégât des eaux incommensurable. Un plafond qui s’effondre et tout qui s’effondre par ricochet autour de vous. Plus de possibilité d’exercer, aucune aide de l’Etat par rapport à notre statut. Des parents dans l’angoisse, voire parfois insistants parce que pénalisés aussi.

Une compagnie d’assurance overbookée, un expert qui passe presque 1 mois après et qui rechigne sur certains points qui pour nous sont prioritaires par rapport à la sécurité. Du coup, un delta pour ma poche si je souhaite être dans les clous alors que tout presse et qu’il faudrait que je reprenne mon activité au plus vite pour ne pas couler financièrement (je suis maman solo). Des artisans qui s’apprêtent à partir en vacances ou qui sont surbookés aussi.

Bref, très dur. Vraiment.

J’ai eu également énormément de MP de vous toutes et tous pour m’aider à trouver une solution. Et je vous en remercie grandement et de tout mon cœur.

Et depuis lors, toute la "bienveillante machine" de l’Unsa s’est mise en route.

Un formidable élan de solidarité s’est mis en place par le biais de Mme Delton qui a relayé ma situation pour une cagnotte dont je n’aurai jamais pensé faire l’objet. Une aide du fonds social m’a également été attribuée sur sa directive, aide qui va m’aider grandement à payer notamment le delta au niveau de l’assurance.

Sans le soutien de l’Unsa et la bienveillance et la solidarité de ses administrateurs et membres, je serai la tête sous l’eau. Je commence enfin à reprendre espoir ».

 

Adhérez en ligne !

Cliquez ici...
Connexion adhérent
Rechercher sur le site
Recevez notre newsletter

Infos SMIC

Informations au 01/08/2022

  • Smic horaire : 11,07 € (8.65 € net)
  • Tarif minimum : 3,11 € brut de l’heure (2,43 € net, 2,39€ pour l’Alsace)
  • Maximum journalier à ne pas dépasser : 55,35 € brut - 43,23 € net (42.51€ pour l’Alsace)
  • Indemnité d’entretien :
    • 2,65 € minimum par journée de travail jusqu’à 6h43
    • Pour 9 h : 3,546 €
    • 0,394 € par heure d’accueil au-delà de 9 h
  • Le chiffre pour passer du net au brut (et vice versa) est de
    • 0,7812 (0,7682 pour l’Alsace à partir du 1er avril) hors HC et HS
    • 0,8943 pour les HS/HC (0,8813 pour l’Alsace)