Plaidoyer pour les assistants maternels

Publié le 17 mars 2022par DELTON

Action syndicaleMétier

Interpellation des candidats à l’élection présidentielle : les mesures phares que les professionnels veulent voir appliquer.

L’UNSA PROASSMAT après avoir consulté plus de 2000 assistants maternels a construit son argumentaire et a interpellé les candidats à l’élection présidentielle pour leur présenter les mesures à mettre en œuvre rapidement afin d’enrayer la désaffection de ces professionnels pour ce métier.

Voici ces mesures :

  • • Permettre aux parents un véritable choix de leur mode d’accueil qui ne soit pas pécunier et pour ce faire, supprimer les inégalités avec l’accueil collectif en favorisant l’accessibilité des familles par un reste à charge équivalent dans tous les modes d’accueil proposés.
  • • Une réintégration du statut dans le code du travail pour bénéficier autant que possible des mêmes droits que les autres salariés est attendue par 92 % des assistants maternels.
  • • Sécuriser les pratiques face aux risques contentieux en instaurant un fonds de garantie de paiement des salaires (mesure plébiscitée à 96 %)
  • • Une augmentation du salaire minimum au niveau de 0,350 du smic par heure et par enfant, est préconisée par 93 % des professionnels.
  • • Harmonisation des pratiques et des exigences des PMI sur tout le territoire en ne laissant pas la place à leur propre interprétation des textes, à l’arbitraire avec un référentiel trop flou soulignent 95% des assistants maternels

Toutes ces demandes sont circonstanciées et expliquées dans le document ci-dessous qui a été adressé aux candidats mais aussi aux députés et aux sénateurs.

Candidats, quel service de la petite enfance allons-nous construire ensemble ?

 

Adhérez en ligne !

Cliquez ici...
Connexion adhérent
Rechercher sur le site
Recevez notre newsletter

Infos SMIC

Informations au 01/05/2022

  • Smic horaire : 10,85 € (8.48 € net)
  • Tarif minimum : 3,05 € brut de l’heure (2,38 € net, 2,34€ pour l’Alsace)
  • Maximum journalier à ne pas dépasser : 54,25 € brut - 42,38 € net (41.67€ pour l’Alsace)
  • Indemnité d’entretien :
    • 2,65 € minimum par journée de travail jusqu’à 6h51
    • Pour 9 h : 3,474 €
    • 0,386 € par heure d’accueil au-delà de 9 h
  • Le chiffre pour passer du net au brut (et vice versa) est de
    • 0,7812 (0,7682 pour l’Alsace à partir du 1er avril) hors HC et HS
    • 0,8943 pour les HS/HC (0,8813 pour l’Alsace)