Les risques professionnels

Publié le 14 décembre 2018par Equipe Proassmat

Qualité de vie

Les risques professionnels des assistants maternels, un sujet jamais abordé ! Peu de professionnels de santé s’y sont intéressés !

Les assistantes maternelles ne reçoivent aucune formation spécifique visant à réduire leurs risques et notamment ceux liés au portage des enfants comme les TMS (troubles musculo-squelettiques).

Nombre d’assistantes maternelles se plaignent de maux de dos, de genoux, d’épaule, certaines qui exercent ce métier depuis longtemps souffrent de douleurs chroniques. Toutefois elles demandent rarement des arrêts de travail à leur médecin traitant jusqu’au jour où, la douleur étant telle qu’elles ne peuvent plus travailler. Les faibles rémunérations, la peur du licenciement, l’embarras des parents sont des freins pour se soigner.

Elles ont rarement également le réflexe de faire une déclaration d’accident du travail, par exemple en cas de lumbago lors du portage d’un enfant.

Cette profession ne bénéficie pas de la médecine du travail au même titre que tous les salariés (sauf les assitantes maternelles en crèche familiale).

Pour faire reconnaitre une maladie professionnelle c’est quasi-impossible bien que leur pathologie soit souvent liée à l’exercice du métier ;

Il faut citer également les risques chimiques et biologiques (les produits d’entretien, les maladies contagieuses), les risques physiques (coupures, brûlures, bruit) les contraintes organisationnelles (avec une fatigue occasionnée par des horaires de travail contraignants, la gestion des repas) les risques psycho-sociaux (les possibles conflits avec les parents, les ruptures avec les enfants) etc.

Voici un livret édité en 2015 spécialement à votre intention :

Salariés bien traités, enfants bien accueillis

Téléchargement direct de ce document

  Salariés bien traités, enfants bien accueillis - Taille : 943.4 ko

 

Adhérez en ligne !

Cliquez ici...
Connexion adhérent
Rechercher sur le site
Recevez notre newsletter

Infos SMIC

Informations au 01/10/2021

  • Smic horaire : 10,48 € (8.175 € net)
  • Tarif minimum : 2,94 € brut de l’heure (2,30 € net)
  • Maximum journalier à ne pas dépasser : 52,40 € brut - 40,87 € net
  • Indemnité d’entretien :
    • 2,65 € minimum par journée de travail jusqu’à 7h31
    • Pour 9 h : 3,17 €
    • 0,3523 € par heure d’accueil au-delà de 9 h
  • Le chiffre pour passer du net au brut (et vice versa) est de
    • 0,7801 (0,7651 pour l’Alsace) hors HC et HS
    • 0,8932 pour les HS/HC (0,8782 pour l’Alsace)